TITRE PRO TECHNICIEN EN MAINTENANCE CVC

CERTIFICATION         RNCP : 34159

NIVEAU 4 

Durée de la formation : 12 MOIS

Taux de réussite 2020 : NOUVEAU DIPLOME 

Taux d'insertion : 90 %.       

Taux de rupture : NN

Taux de satisfaction : En cours

Formation de 490 heures par an.

Modalité : PRESENTIEL+E-LEARNING

MISE A JOUR 03/2021

 

 

Objectifs :

 

 

 

Le technicien de maintenance CVC assure la maintenance préventive de niveau 2, réalise la maintenance corrective et optimise les réglages des équipements thermiques et thermodynamiques, des réseaux de distribution hydrauliques et de traitement d'air, appelés systèmes CVC des bâtiments.

 

Les activités menées par le technicien CVC contribuent au confort des occupants, à la qualité des ambiances et au bon fonctionnement des process en milieu industriel. Il travaille souvent seul, mais reste au contact de son hiérarchique et se conforme aux règles d'hygiène et de sécurité notamment dans l'utilisation des équipements de protection individuelle. Il gère les déchets liés à sa maintenance et il est le garant de la propreté des locaux qui lui sont confiés. Il assure la mise à jour des écrits contractuels et réglementaires sur chacun des sites clients. Le technicien de maintenance CVC travaille toujours au sein du « service de maintenance » d'une entreprise de type PME ou d'un bureau local d'un major de la maintenance des équipements des systèmes CVC. Ce « service de maintenance » est constitué d'équipes d'une dizaine de techniciens gérées techniquement et administrativement par un chargé d'affaires. Il reçoit de son hiérarchique la liste de ses sites clients, les éléments des contrats tels que la localisation géographique, la liste des équipements et la périodicité de la maintenance, le planning des actions de maintenance systématique, les demandes de maintenance corrective et ses approvisionnements en pièces détachées et consommables.

 

Les systèmes CVC de taille importante qui nécessitent la présence journalière d'un ou plusieurs techniciens de maintenance, appelés « postes fixes ». Les systèmes CVC de taille plus réduite qui oblige le technicien de maintenance à se déplacer avec un véhicule vers une destination différente chaque jour. Le permis de conduire est obligatoire pour la tenue de l'emploi. Les horaires peuvent être adaptés aux contraintes de la maintenance corrective et le technicien de maintenance CVC peut être assujetti à des astreintes. Les tâches réalisées sur ou dans l'environnement imposent au technicien de maintenance CVC, désigné par son employeur et après analyse, d'appliquer des prescriptions de sécurité électrique. En conséquence de quoi, il sera habilité par son employeur selon la nature des opérations, de l'environnement et du niveau de responsabilité défini. Dans le cadre des interventions sur un équipement thermodynamique, le technicien de maintenance CVC doit être détenteur d'une attestation d'aptitude à la manipulation des fluides frigorigènes de catégorie 1. Le technicien de maintenance CVC peut être amené à intervenir sur un équipement de refroidissement par dispersion d'eau dans un flux d'air (installation classée) ; le cas échéant, il doit être formé sur le risque légionellose.

 

 

 

LES METIERS DE LA MAINTENANCE

 

 

 

L’agent de maintenance a pour mission d’assurer le bon fonctionnement des machines et équipements du monde de l’industrie. Polyvalent, il doit être capable de s’adapter à différents outils afin d’appliquer ses connaissances à plusieurs niveaux de la production. Capable d’agir en totale autonomie et de faire preuve d’initiative, l’agent de maintenance doit tout de même maintenir une communication immédiate avec les équipes qui utilisent les machines, ou avec les autres agents de maintenance qui sont amenés à intervenir sur son secteur. Force de proposition, l’agent de maintenance se doit d’être en veille permanente sur les innovations technologiques liées à son cœur de métier. Ainsi, il peut proposer de nouvelles solutions de production destinées à augmenter le niveau qualitatif du produit, ou à réduire les coûts de fabrication du produit. S’il installe, règle, contrôle, entretient et répare régulièrement les outils de production de l’industrie, l’agent de maintenance met également en valeur tout son savoir-faire dans l’anticipation des pannes. Son objectif est de garantir un flux de production constant à l’entreprise. Ce professionnel indispensable au bon fonctionnement de l’industrie porte les équipements de protection inhérents à son site de travail. Il peut être amené à intervenir en intérieur comme en extérieur et, selon les cas, assurer des astreintes les weekends et jours fériés. L’agent de maintenance doit répondre à plusieurs missions : Montage et installation des outils de production en milieu industriel. Contrôle et entretien des machines électriques, mécaniques ou hydrauliques (changement des pièces usées avant la casse, réglage des paramètres, graissage des mécanisme). Anticipation des dysfonctionnements par une surveillance accrue. Réalisation d’un diagnostique en cas de panne. Intervention rapide et ciblée en cas de panne afin de relancer au plus tôt l’outil de production. Vérification du bon fonctionnement des outils et machines après une intervention. Réalisation d’un bilan après intervention à destination du support technique dans les contrats de télémaintenance, diagnostique et réparation de pannes à distance entretien et nettoyage des outils servant à la maintenance.

 

 

 

Modalité de la formation :

 

 

 

Formation en présentiel et E-learning. 490 heures de formation par an. 

 

64 jours de présence au CFA ou 16 semaines.

 

 

 

Délais d'accès de la formation : 

 

 

 

Session en septembre chaque année. Possibilité d'intégrer la formation jusqu'en octobre. 

 

 

Alternance :

 

 

 

3 jours entreprise/ 2 jours au CFA

 

ou 1 semaine entreprise/ 1 semaine CFA. 

 

 

 

Tarifs de la formation : 

 

 

 

En contrat d'apprentissage le coût de la formation est pris en charge à 100% par les OPCO, la formation est gratuite pour l'apprenant et l'entreprise.

 

En contrat de professionnalisation, la formation est gratuite également pour l'apprenant.

 

Autres : nous consulter.

 

Modalités pédagogiques :  Mise en situation sur plateaux techniques, parcours individualisé.

 

Poursuite d’étude

 

Formation complémentaire permettant d'atteindre le niveau 5 (BTS) : technicien supérieur de maintenance et d'exploitation climatique.

 

Présence d'un référent handicap : Mme ANSEAUME

 

Référente mobilité internationale : Madame BRUN

Le CFA TRAJECTOIRE est inscrit dans un programme de mobilité européenne

 

 

                                                                 

 

 

 

 


Qualités requises :

Le métier de technicien CVC est avant tout un métier technique. Il exige de posséder un bon bagage en génie climatique et énergie (thermodynamique, récupération de fluides frigorigènes…) ainsi que la connaissance des procédures réglementaires. En contact avec la clientèle, il possède aussi le sens du service. Maîtriser l’anglais technique peut s’avérer utile, notamment pour lire les notices. Le technicien CVC a l’habitude de travailler en toute autonomie. Rigoureux, il fait toujours preuve de rapidité et d’efficacité.


Conditions de travail :

 

La compétence s'exerce sur site client, généralement seul, en suivant les consignes de sa hiérarchie, les clauses du contrat de maintenance, les méthodes d’intervention ainsi que tous les documents de l’équipement et les notices techniques des constructeurs. Le professionnel réalise des travaux sur les circuits électriques de l’équipement et doit être détenteur d’une habilitation électrique BR-B2V

Conditions de travail

Prérequis :

 

Etre titulaire d’un CAP MIS, MIT, maintenance, IS, IT ou être en réorientation vers les métiers de la maintenance.

 

Modalités d'inscription :

 

Sur le portail candidature du CFA

NetYParéo - CFA TRAJECTOIRE - Portail de candidature (ymag.cloud)

 

Lieu de formation  : TITRE PRO TECHNICIEN

DE MAINTENANCE CVC

 

UFA LYCEE JEAN MOULIN

18 RUE DOCTEUR AUDIGIER

78150 LE CHESNAY

 

Moyens et méthodes mobilisés :

• 1 CDI. 1 self.

• 20 salles de cours.

• 10 salles informatique.

• 1 atelier MIS

• 1 atelier MIT

 

Groupe de 12. Mise en situation sur plateaux techniques professionnels

 

Pédagogie de l'alternance: la pédagogie de l'alternance organise les interactions entre les savoirs théoriques et les situations professionnelles rencontrées par les apprentis en entreprise, afin de favoriser la construction des compétences professionnelles constituées de savoirs, savoir faire, savoir être et de garantir le transfert des compétences.

 

 

CFA TRAJECTOIRE

 

PLACE FRANCOIS RABELAIS
78280 Guyancourt

 

Téléphone : 01 30 96 12 35
Adresse email : 

 

 

Conditions d'admission

Programme de la formation :

 

Préparation de l’habilitation électrique de type BR. Conduite des machines énergétiques. Maintenance des groupes à eau glacée. Mise en service et maintenance des brûleurs fioul, et gaz, chaudières murales gaz. Exploitation des installations de chauffage. Maintenance d’une pompe à chaleur, de systèmes de climatisation (SPLIT SYSTÈME et DRV). Exploitation d’une installation de traitement de l’air. Exploitation d’un réseau fluidique (eau chaude - eau glacée -air). Sensibilisation aux risques légionelle et aux opérations de maintenance associées. Optimisation des performances énergétiques des équipements d’un système CVC. Préparation de l’habilitation électrique de type BR. Réalisation des assemblages par brasage. Réalisation de câblages électriques associés au système énergétique. Sensibilisation au Développement Durable. Technique de communication (relation clients fournisseurs).

Assurer la maintenance et optimiser les réglages des équipements thermiques et des réseaux de distribution de chauffage et d'eau chaude sanitaire.

Exécuter la maintenance préventive et corrective de niveau 2 d'un équipement thermique et d'un réseau de distribution de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Réaliser la maintenance corrective de niveau 3 d'un équipement thermique et d'un réseau de distribution de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Optimiser les réglages d'un équipement thermique et d'un réseau de distribution de chauffage et d'eau chaude sanitaire.

Assurer la maintenance et optimiser les réglages des équipements de traitement d'air.

Exécuter la maintenance préventive et corrective de niveau 2 d'un équipement de traitement d'air. Réaliser la maintenance corrective de niveau 3 d'un équipement de traitement d'air. Optimiser les réglages d'un équipement de traitement d'air.

Assurer la maintenance et optimiser les réglages des équipements thermodynamiques et des réseaux de distribution d'eau glacée

Exécuter la maintenance préventive et corrective de niveau 2 d'un équipement thermodynamique et d'un réseau de distribution d'eau glacée. Réaliser la maintenance corrective de niveau 3 d'un équipement thermodynamique et d'un réseau de distribution d'eau glacée

Optimiser les réglages d'un équipement thermodynamique et d'un réseau de distribution d'eau glacée.

Matières :

 

Module 1 : Traitement de l’air

Module 2 : Technologie chauffage

Module 3 : Hydraulique

Module 4 : Pompe à chaleur, Régulation

Module 5 : Technologie Froid

Module 6 : Electricité

Module 7 : Mathématiques et sciences appliquées au génie climatique Module 8 : Communication écrite et TRE

Module 9 : Préparation à la manipulation des fluides frigorigènes

Module 10 : Secourisme du travail

 

Modalités d'évaluation : EXAMEN PONCTUEL

 

Les compétences des candidats sont évaluées par un jury au vu :

a) D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s).

b)  d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat

 

Le titre professionnel est composé des trois blocs de compétences qui suivent :


1° Assurer la maintenance et optimiser les réglages des équipements thermiques et des réseaux de distribution de chauffage et d'eau chaude sanitaire.
2° Assurer la maintenance et optimiser les réglages des équipements de traitement d'air.
3° Assurer la maintenance et optimiser les réglages des équipements thermodynamiques et des réseaux de distribution d'eau glacée.

 

Certification partielle, VAE : Certification possible par un ou des blocs de compétences, La validation des acquis de l'expérience (V.A.E.) constitue une voie d'obtention.

Déroulement

Insertion professionnelle :

 

Les différents secteurs d’activités concernés sont principalement :

Les locaux tertiaires d'habitation : immeubles d'habitation (chaufferies) ou hôtels (refroidisseurs de liquide réversibles et traitement d'air de confort).

 

Les locaux tertiaires à forte activité humaine : sièges sociaux, immeubles de bureaux, hôpitaux, cinémas, musées, piscines couvertes, aéroports (production de chauffage, production d'eau glacée et traitement d'air de confort)

 

Le secteur industriel : industries de pointe, laboratoires, salles blanches, salles d'opération (production de chauffage, production d'eau glacée, traitement d'air de process et gestion technique centralisée)

Le technicien CVC peut évoluer vers le métier de technicien d’études en génie climatique, dans lequel il réalisera des plans de conception et des analyses de projets. Dans l’industrie, le technicien CVC pourra devenir responsable d’un site de production industrielle. Autre évolution possible : chargé d’affaires travaux CVC, où il assurera la gestion complète des chantiers (technique, financier, administratif et commercial). Avec un niveau d’études supérieures à Bac +3 et de l’expérience, il peut accéder à des fonctions d’ingénieur.

Débouchés

Remplir le formulaire de pré-inscription

Lieux de formation :

UFA LYCEE JEAN MOULIN
18 Rue du Dr AUDIGIER - 78150 LE CHESNAY
Contact : MME GIL VANDAELE Annick
Tél. : 01 39 23 16 80

UFA LYCEE JEAN MOULIN
GoogleMap du lieu